Outils interactifs pour la formation à la concertation

Articulations possibles des différents modules

Ce cours en ligne consiste en trois modules : Le jeu de rôle « Artichoc », le jeu de territoire qui se décline en « Jeu de territoire-modèle » (avec plusieurs applications : Millau, PNR Livradois-Forez et Témiscamingue) et en « Jeu de territoire à construire » et l'étude de cas « Bagnols sur Cèze ».

Il est tout à fait possible d'utiliser ces quatre modules librement dans le cours d'un semestre sans ordre préétabli. Cependant, pour une meilleure appropriation des différents objectifs pédagogiques, nous proposons ci-dessous deux séquences possibles :

Séquence 1

Module

Logique

Jeu de rôles « Artichoc »

Commencez un cours sur la concertation territoriale avec ce jeu de rôles. Cela permettra un début de cours sur la concertation léger, ludique, mais en même temps instructif. Les interactions pendant le jeu permettront aussi aux étudiants de se connaître mieux au début du cours. Plus spécifiquement, le jeu laisse très fortement apparaître le problème des ressources naturelles renouvelables (mais limités !), la problématique de la surexploitation des biens communs et de l'obligation de la concertation dans ce contexte et des difficultés qu'elle pose pour les participants.

Étude de cas « Bagnols sur Cèze »

Utilisez ce module à la suite d'« Artichoc ». Il permet une introduction générale à la concertation (définitions, histoire, enjeux, outils) et donc une orientation aux étudiants. Le module donne aussi une opportunité de mieux comprendre comment il est possible de concevoir un processus de concertation et fournit des exemples des processus un peu inhabituels c'est-à-dire des processus qui vont plus loin que c'est souvent le cas. « Bagnols » peut donc donner l'inspiration que la réalité et souvent mieux qu'on pense.

Jeu de territoire

Les deux « jeux de territoire » vont plus loin que les deux premiers modules et donc sont à utiliser plus tard dans le semestre quand les étudiants ont déjà quelques connaissances sur la concertation. Le premier jeu de territoire montre aux étudiants quels éléments économiques, sociaux, etc. sont à prendre en compte dans une analyse de territoire. Ils apprennent aussi comment il est possible d'organiser une restitution interactive d'une analyse de territoire et quelles étapes types (diagnostic, scénarios, plans d'action) un projet de territoire peut avoir.

Jeu de territoire à construire

Ce jeu de territoire va encore plus loin que le premier et il est applicable au cas où l'enseignant veut que les étudiants travaillent aussi sur le terrain. Leur tâche est de collecter les informations pour une analyse de territoire et de préparer ces informations pour la restitution interactive. Ils doivent donc mener des entretiens avec des acteurs réels, inviter ces acteurs à la restitution et faciliter les dialogues entre acteurs autour du jeu de territoire (diagnostic, scénarios, plans d'action potentiels).

Séquence 2

Module

Logique

Jeu de territoire

Commencez par le jeu de territoire pour initier les étudiants aux principes des démarches participatives et à l’usage des représentations spatiales pour construire une vision partagée du territoire. Il montre la diversité des thématiques (économiques, sociales, techniques, environnementales, politiques, …) à croiser pour connaître un territoire et l’intérêt de la construction commune d’une représentation du territoire pour imaginer son futur, comment il peut évoluer et quelles actions mener.

Pour une approche sur l’irrigation des territoires par les réseaux, on préférera l’exemple de Millau, pour une approche de l’inter-territorialité, on prendra l’exemple de l’articulation du pays du grand Clermont et du PNR Livradois-Forez. L’exemple du Témiscamingue nous transportera au Québec où les relations à la distance et aux gens sont différentes de la France.

Étude de cas « Bagnols sur Cèze »

Poursuivez par l'étude de cas « Bagnols sur Céze, qui permet une introduction générale à la concertation (définitions, histoire, enjeux, outils) et donne une orientation aux étudiants, pour se confronter aux dynamiques d'un territoire et de ses acteurs. Le module donne aussi une opportunité de mieux comprendre comment il est possible de concevoir un processus de concertation. Il fournit des exemples de processus un peu inhabituels mais inspirés de la réalité, pour initier les étudiants aux jeux d'acteurs et à la coordination des actions.

Jeu de rôles « Artichoc »

Faites un détour par le jeu de rôles « Artichoc » pour aborder, de façon ludique mais instructive, la question de la gestion des ressources renouvelables. La problématique de la surexploitation des biens communs mettra en évidence l'obligation de la concertation dans ce contexte mais aussi les difficultés qu'elle pose pour les participants. Les étudiants feront ainsi l'apprentissage des enjeux du territoire et des modalités d'action.

Jeu de territoire à construire

Ce jeu de territoire à construire termine le cycle en mettant les étudiants en situation d'élaborer eux-mêmes un dispositif de concertation, en réalisant à la fois la collecte des informations pour une analyse territoriale et leur préparation pour une restitution interactive. Ils doivent donc mener des entretiens avec des acteurs réels, inviter ces acteurs à la séance de jeu et l'animer en facilitant les dialogues entre acteurs autour du jeu de territoire (diagnostic, scénarios, plans d'action potentiels). Il mobilise les acquis des séquences précédentes : construction d'une vision partagée, compréhension des jeux d'acteurs et de la coordination des actions, modalités concrètes de gestion des ressources et de réponse aux enjeux. Il montre les possibilités d'adaptation de la méthodologie aux spécificités du territoire et aux points de vue des acteurs, et peut se décliner à différentes échelles territoriales.

AccueilImprimerRessourcesL'ingénierie de la concertation à partir d'une étude de cas (Page Précédente)Jeu de rôles - Artichoc (Page Suivante)Réalisé avec SCENARI